Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme

  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme
  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme
  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme
  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme
  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme
  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme
  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme
  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme
  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme
  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme
  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme
  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme
  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme
  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme
  • Commune de Cunlhat-Puy-de-Dôme

Accueil du site > Commune > Historique

Historique

L’origine de Cunlhat est vraisemblablement liée à la présence d’une villa gallo romaine. Le nom de la commune provient du nom propre romain "cumiliacus". Sous l’ancien régime, Cunlhat était une viguerie et constituait une des terres les plus riches de la seigneurie de Montboissier.

Le bourg s’est constitué autour de l’abbatiale devenue église paroissiale. Les moines bénédictins ont fondé le marché qui depuis le XIIIe siècle à toujours lieu le mercredi.

Sous la Troisième République, Cunlhat a eu pour maire entre 1882 et 1907 Jean François Edmond Guyot Dessaigne Il fut député du Puy de Dôme et plusieurs fois ministre. C’est en tant que garde des Sceaux de 1906 à décembre 1907 qu’il a eu à mettre en œuvre la loi de 1905.

Quelques Cunlhatois célèbres

André Eugène Costilhes est né à Cunlhat en 1865. Artiste peintre, il fut l’élève de Léon Bonnat et exposa au Salon des artistes français entre 1910 et 1932. Il peint un décor dans un café de Cunlhat.

Maurice Pialat y est né le 21 août 1925, actuelle rue du 8-Mai-1945. Il tourne un de ses premiers courts métrages à Cunlhat (congrès eucharistique de 1952), quelques scènes de La Gueule ouverte sont également tournées en Auvergne et l’on pourra repérer dans certains de ses films des allusions directes ou plus cachées à sa région d’origine (Van Gogh, Nous ne vieillirons pas ensemble...) Son dernier film Le Garçu, a été tourné en partie à Cunlhat, notamment dans les locaux de la maison de retraite. Fin 2004, la commune de Cunlhat a donné le nom de Maurice Pialat à une petite place face à l’immeuble où ses parents ont tenu un commerce ..

Jacques Marichal, ancien titulaire de l’orgue de chœur de la cathédrale Notre-Dame de Paris, Il venait souvent se ressourcer dans cette région.,

Patrimoine Civil

• Demeure des Montboissier dans le bourg, XVe siècle (bâtiment privé

• Motte castrale de Ramia située près du Mas du Bost sur le parcours de randonnée : le Chemin de l’An Mil.

• Motte castrale du Chalard .

• Motte castrale de Cunlhat : (au-dessus de l’actuelle place Lamothe (Quartier de La Motte au cadastre de 1819)). La maison de retraite a été construite en 1896 en lieu et place de l’ancienne chapelle castrale dédiée à Notre-Dame. L’hospice était confié à la congrégation des sœurs Saint-Vincent-de-Paul. C’est aujourd’hui un établissement public .

• Château de Terrol : XVe siècle (privé)

• Château du Verdier : XVIIe siècle, demeure du bailli de Montboissier (privé)

• La Résidence du Collombier (XIXe siècle), ancien hôtel, actuellement transformé en résidence d’artiste avec salle d’exposition.

• L’École des frères : ancien couvent transformé en école, batisse du XIXe siècle, maintenant devenue résidence secondaire privée.



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP